Projet « Marguerite » : jour 1

Aujourd’hui, nous avons commencé le projet « Marquerite ». Comme je l’ai expliqué, ce projet commence par une phase de rencontre de nos utilisateurs sur leur lieu de travail. Objectif : découvrir leur manière de travailler et leur utilisation de l’outil actuel.

Sur le fond, la journée s’est bien déroulée. La première équipe était dans les Hautes-Alpes et nous dans la Drôme. Pour certains développeurs qui travaillent avec nous depuis plusieurs années, c’était leur première rencontre avec les utilisateurs ! Il était plus que temps !!

Lors de nos entretiens, les développeurs ont été surpris de la méconnaissance de l’outil actuel (fonctionnalités, règles de fonctionnement, procédure métier, …). Cela m’a rappelé cette statistique réalisée par le Standish Group’s CHAOS reports :

Pour simplifier, 35 % de l’application seulement est utilisé. On peut toujours trouver différentes raisons à cela :

  • Manque de formation
  • Bugs
  • Application non intuitive
  • Fonctionnalités non adaptées au besoin

La première conclusion de notre journée est claire : quelques soient les fonctionnalités que nous allons implémenter, il faudra :

  • Faire simple
  • De qualité
  • Intuitif :)

Que pouvons nous en déduire dans notre approche Scrum ?

  1. Il est vraiment important de bien évaluer la valeur métier des User Stories : La valeur métier doit aussi prendre en compte la fréquence d’utilisation d’une fonctionnalité ! Ne mettons pas toute notre énergie sur une feature qui ne sera jamais ou rarement utilisé !
  2. Il sera très important de réaliser des démos AVEC les utilisateurs finaux (Il nous faudra trouver un mode de fonctionnement car ils ne sont pas facilement disponibles).

D’ailleurs, ce serait intéressant que nous soyons capable de mesurer le taux d’utilisation de nos fonctionnalités ! A Suivre …

Mettre un commentaire