Projet Marguerite : Rien n’est jamais gagné

Début de semaine dernière, on discute de l’avancement du projet avec le P.O :

* L’équipe semble s’améliorer dans ses pratiques de développement
* Les tests automatisés (Selenium) sont de mieux en mieux maitrisés par l’équipe et cela renforce la qualité de l’application
* L’application fonctionne !

Bref, on est plutôt content … et l’équipe aussi. On décide de célébrer cela en début de Sprint en s’organisant une p’tite bouffe à la fin du Sprint Planning Meeting, histoire de bien démarrer cette (courte) semaine.

Ce jour, 16h, « Atchoum » et « Timide » pendant qu’ils binomisent devant les tests :

Atchoum : « Non, arrête, faut pas la tester cette fonctionnalité : elle fait planter l’appli »

Timide : « Ah bon, elle fait quoi ? »

Atchoum : « java.lang.OutOfMemory »

Timide : « Ah oué, zut. Bon, on teste quoi alors ? »

Après quelques secondes de sourire crispé, espérant que ce dialogue ce termine positivement par une prise d’initiative, je demande :

dibus : « Et … C’est normal qu’une fonctionnalité plante ?  »

Atchoum : « Ben non, mais bon, j’sais pas pourquoi elle plante ! Faudrait voir …  »

dibus : « Tu as besoin d’aide ?  »

Atchoum : « Euh, ben, … non, euh, j’sais pas .. »

Ils se replongent derrière l’écran. Plein d’espoir, je me suis dit que même s’il on était vendredi soir, ils s’étaient mis :

  • Soit à comprendre le problème
  • Soit à coder le test … Il servira au moins à valider que le problème est corrigé lorsque l’équipe s’en sera occupé…

Mais mes espoirs s’effondrent lorsque quelques minutes plus tard, Atchoum prend ses affaires (17h00m02s) et annonce : « bonnes vacances ! »

Le début de semaine sera l’occasion de rappeler quelques valeurs sur lesquels l’équipe s’est engagée :

  • « IT’S NOT MY JOB » je ne dirai plus
  • « A L’ARRACHE » je ne livrerai plus
  • « LE BUG » je ne cacherai plus
  • « DE RAJOUTER DE LA VALEUR LORSQUE L’APPLICATION N’EST PAS STABLE » je ne ferrai plus

Scrum est un processus empirique et itératif d’amélioration continue. Il en va de même pour la construction « humaine » de l’équipe : rien n’est jamais gagné.

Mettre un commentaire