User Story et PNL

Lors d’un précédent projet (Le projet Génépi), l’équipe a exprimé, lors de la rétrospective, sa difficulté à s’approprier les Users Story. En effet, nous affichons sur notre « Dashboard » Scrum les Users Story (entre 3 et 8 Users Story par Sprint).

Dans un premier temps, ces Users Story étaient rédigées sur des post-it. Globalement, ca ressemblait à ca :

Non non, n’essayez pas de régler l’image : c’est mal écrit, il y a des abréviations (pas forcément claires pour tout le monde) et les critères d’acceptations ne sont pas au dos du post-it … Parce qu’un post-it, c’est pas pratique de le retourner tout le temps :p

L’équipe a décidé, lors de la rétrospective, d’imprimer les Users Story sur des p’tites fiches, générées depuis Excel comme ca semble être pratiqué dans beaucoup d’équipe. Et là, nous avons eu un effet « négatif » que nous n’avions par prévu : toutes les Users Story se ressemblent, peu de mise en forme « (Ben ouais, c’est automatique ! ) ». Certes, le contenu des fiches était beaucoup plus lisible … Mais pour retrouver la fiche parmi les autres : il fallait tout relire !

Re-belote, nouvelle rétrospective : Cette fois, l’équipe s’intéresse à sa perception de la User Story (Comment la lire ? Quoi ? Avec quelle efficacité ? )

Que peut-on voir avec ce nouveau format :

  1. Un « thème », permettant aussi aux différents « Sponsors » qui peuvent visiter le bureau de voir rapidement où sont les Users Story qui peuvent les intéresser.
  2. Un slogan : Avec 8 Story par Sprint, on peut facilement résumer le besoin en 1 phrase. Le but n’est pas de décrire le besoin, mais de lui donner un nom !
  3. Le numéro de Story, la valeur métier ainsi que l’effort.
  4. Les « fondamentaux »
  5. Un p’tit logo qui identifie rapidement la User Story par rapport aux autres. Avec la PNL, on comprend que certains sont effectivement sensibles aux mots, et d’autres au visuel ! L’équipe s’est donc donnée à cœur joie de trouver des images « marquantes »
  6. Les « acceptance Criteria », sur la 2ème moitié de la feuille. On peut ainsi plier la feuille pour qu’elle prenne moins de place au mur, tout en les consultant facilement.

A ma grande surprise, la modification et l’appropriation par l’équipe (et le PO) du format des User Story a eu un vrai effet positif et dynamique dans l’équipe. C’est chouette l’amélioration continue, non ? :)

Mettre un commentaire